Martin Miguel
Accueil du site > Démarche artistique > 1986-1987 > Les premiers bétons (1)

Les premiers bétons (1)

Michel Butor : J’aimerais bien que vous nous parliez du béton, parce que ce n’est pas n’importe quel béton, c’est un béton avec toutes sortes de cuisines dedans, ça garde l’allure du béton, mais ça n’en est plus, ça représente du béton. Martin Miguel : Je vais vous dire d’abord comment c’est venu le béton… Je vous parlais tout à l’heure de l’enrobage… J’ai construit, dans le temps, la maison de mon beau-père et j’ai éprouvé beaucoup de plaisir à construire. Une maison, c’est d’abord des problèmes techniques : il a fallu que je me renseigne, que je lise… Que j’apprenne à ferrailler le béton… Pour que ça tienne… Il ne fallait pas qu’elle s’écroule, cette maison… Et puis, j’avais la fascination de cette matière molle, plastique, qui devient si vite dure ; j’éprouvais un profond plaisir à décoffrer… Quand je coulais une poutre ou un pilier, j’avais une impatience à… MB : C’est comme les gravures, on enlève, on enlève et on découvre… MM : Un jour, j’ai pensé à mettre de la couleur dedans… Longtemps j’ai hésité : je me demandais le rapport que ça pouvait avoir avec mon travail. J’ai longtemps ruminé cette question dans ma tête… Et un beau jour, je me suis dit : « ça suffit ! Il faut cesser d’y penser, il faut faire. » Peu importe si c’est… Il faut faire pour voir comme on dit au poker. Voilà comment m’est venue l’idée du béton. Elle s’est imposé à moi dans le plaisir que j’avais à bâtir. Ce n’est qu’après que j’ai compris la relation que ça entretenait avec mon travail immédiatement antérieur, que j’ai vu qu’on pouvait considérer cette démarche nouvelle comme une inversion de mon travail… Avant, je déterminais un objet ou un lieu et j’en faisais un moulage que j’ouvrais, ensuite, pour le mettre au mur ; maintenant, je fais d’abord le moule, le coffrage, et je construit l’objet. C’est justement pour montrer cette relation, cette continuité et cette inversion, que dans les premiers bétons, je présentais tout : L’objet en béton en même temps que le coffrage. (Extraits d’un entretien. Catalogue de l’exposition à l’Espace Vallès de St Martin D’hères 1996)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0