Martin Miguel
Accueil du site > Démarche artistique > 1979 > L’habitat comme modèle (1)

L’habitat comme modèle (1)

Je passe des modèles pris à la nature à des modèles de ville et plus particulièrement aux lieux habités. En fait, je reviens au parallélépipède, mais je ne suis plus sur l’objet, je suis à l’intérieur. Et j’essuie encore, mais avec du coton qui a d’emblée l’aspect d’une masse. (Miguel)

JPEG - 92 ko
coin peint et essuyé
JPEG - 97.3 ko
Situation de la peinture avant sont déploiement au mur

Du carton fin épouse le mur. Il est déchiré après l’action de dépôt et d’essuyage de la peinture pour deux raisons :

1- je ne travaille que l’angle dans le grand volume où je me trouve, d’un geste de déchirure, je révèle le support et le réduit au plus près de l’angle.

2- La déchirure est le signe d’un espace tronqué. (Miguel)

JPEG - 90.2 ko
Essuyage d’angle sol/mur
JPEG - 105.2 ko
Deux marches d’escalier
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0