Martin Miguel

Peindre perdre (1)

L’accentuation de la masse de peinture produit un creusement plus significatif jusqu’à la percée.

Dans ces nouvelles conditions de production, une couleur de peinture suffit.

Le noir, fabriqué avec un mélange de cendres, de copeaux de bois, d’oxyde de noir, d’huile de lin et de siccatif sera privilégié à cause de sa liaison auréolée au béton (diffusion par capillarité de l’huile).

Le noir est aussi une couleur très chargée symboliquement.

Voir les confrontations que cela produit me trouble et m’intéresse. (Miguel)

JPEG - 40 ko
angle
JPEG - 47.3 ko
Vé !
JPEG - 67.1 ko
voile
JPEG - 51.9 ko
angles
JPEG - 65.5 ko
Angles à la galerie de la Marine, Nice 2007
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0